fondation mémoire Albert Cohen, Albert Cohen

Le mot du Président

MAX MAMOU

Max Mamou président fondation mémoire Albert Cohen

UN PASSEPORT POUR LES REFUGIES ?  


 

NOUS VOULIONS ABSOLUMENT MARQUER LE 70EME ANNIVERSAIRE DE LA CONVENTION DE GENEVE. 

 

SOUVENEZ-VOUS ! TOUT A COMMENCE POUR NOUS EN 2007 AVEC UNE VISION PARTAGEE AVEC FEUE MYRIAM CHAMPIGNY, LA FILLE UNIQUE D'ALBERT COHEN ET FEU GERARD VALBERT, SON AMI ET BIOGRAPHE : PERPETUER L'HERITAGE HUMANISTE - MECONNU - DE L'ECRIVAIN. 

 

LE 70EME ANNIVERSAIRE DE LA CONVENTION COÏNCIDE AVEC LE 75EME ANNIVERSAIRE DE L'ACCORD DE LONDRES DONT ALBERT COHEN FUT L'AUTEUR. 

 

C'ETAIT UNE OCCASION RARE DE NOUS PENCHER SERIEUSEMENT SUR LE SUJET DU TITRE DE VOYAGE (PASSEPORT) POUR REFUGIES.

 

ALBERT COHEN, QUI FUT UN TEMPS DIRECTEUR DE LA DIVISION DE PROTECTION DES REFUGIES,  A EU CES MOTS LORS DE L'EXPOSE PRONONCE A L'OCCASION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE DE 1949 :

 

"S'IL EST UN ETRE HUMAIN QUI A VRAIMENT BESOIN DE PROTECTION, C'EST BIEN LE REFUGIE. NOUS NE SOMMES PAS UN ETAT, MAIS NOUS FERONS TOUT CE QUE NOUS POURRONS."

 

IL AIMAIT AUSSI EVOQUER CE PROVERBE QU'ON DIT RUSSE :

 

"UNE PERSONNE EST FAITE DE TROIS CHOSES : UN CORPS, UNE AME ET UN PASSEPORT "

 

CES DEUX CITATIONS NOUS DONNENT A VOIR LA DIMENSION POLITIQUE ET HUMANISTE DE LA VISION QUE COHEN - ET AVANT LUI, NANSEN - PARTAGEAIENT. 

 

MAIS POURQUOI CE TITRE DE VOYAGE CONTINUE D’ETRE SI ESSENTIEL EN CES TEMPS PARTICULIEREMENT TROUBLES, ALORS MEME QUE LE PIRE POURRAIT ETRE ENCORE A VENIR ?

 

EN UN MOT, IL FAUT AVOIR A L'ESPRIT QUE TOUT REFUGIE DOIT POUVOIR DISPOSER NON SEULEMENT DE DOCUMENTS D'IDENTITE MAIS EGALEMENT D'UN TITRE DE VOYAGE LUI PERMETTANT DE SE DEPLACER LIBREMENT DANS ET HORS DU TERRITOIRE QUI LUI A ACCORDE L'ASILE. 

 

CETTE EVIDENCE A ETE ELABOREE IL Y A DEJA UN SIECLE. ET POURTANT, C'EST A NOTRE GENERATION QUE REVIENT L’IMPERIEUSE TACHE DE GARANTIR ET DE RENFORCER L'EFFECTIVITE DE CE DROIT AU PASSEPORT ET AUX PREROGATIVES QUI LUI SONT ATTACHEES. 

 

VOUS LE SAVEZ, NOTRE FONDATION NE REVENDIQUE PAS DE NOUVEAUX DROITS. 

 

ELLE S'ATTACHE EXCLUSIVEMENT A CE QUE LES DROITS EXISTANTS SOIENT EFFECTIVEMENT RESPECTES.
 

DANS LE MEME TEMPS, NOUS REVENDIQUONS LA RECONNAISSANCE DE LA LIBERTE DE MOUVEMENT EN TANT QUE DROIT FONDAMENTAL OPPOSABLE DU REFUGIE ET DE LA PERSONNE EN GENERAL. 
 

NOUS SOMMES PROFONDEMENT CONVAINCUS - COMME L'ETAIT LE PNUD DES 2009 - QUE LA NATURE FONDAMENTALE DE CE DROIT SERA PORTEUR DE SECURITE ACCRUE AUX PAYS ACCUEILLANTS DES REFUGIES, TEMPORAIREMENT OU DURABLEMENT.
 

C'EST POURQUOI, NOUS PROPOSONS D'EXPLORER DE NOUVELLES APPROCHES POUR ASSURER L'EFFECTIVITE ET L'OPPOSABILITE DE CE DROIT ERIGE COMME FONDAMENTAL.

 

RAPPELONS-NOUS LES TROIS OBSTACLES QUE DOIT SURMONTER TOUT REFUGIE QUI ENTREPREND DE FRANCHIR UNE FRONTIERE :

 

- ETRE RECONNU COMME REFUGIE

- DISPOSER D'UN PASSEPORT

- OBTENIR LE VISA DU PAYS OU IL SOUHAITE SE RENDRE

 

POURQUOI EST-CE SI IMPORTANT DE RENDRE CE DROIT EFFECTIF ?

 

PARCE QU'AU BOUT DE CE VOYAGE, IL PEUT Y AVOIR UN TRAVAIL, DES POSSIBILITES D'ETUDES, UN PROJET DE REINSTALLATION QUI POURRAIENT ETRE REDUITS A NEANT PAR UNE MECONNAISSANCE DU DROIT CONVENTIONNEL ET DES TRACASSERIES ADMINISTRATIVES CONSIDERABLES.

 

DANS L'ESPRIT DE LA CONVENTION DE GENEVE, NOUS ALLONS DONC OEUVRER POUR QUE SON ARTICLE 28 SOIT MIS EN OEUVRE EN TANT QUE DROIT A LA MOBILITE OPPOSABLE A TOUT ETAT OU JURIDICTION OU ADMINISTRATION.

 

CE DROIT DOIT ETRE RECONNU LARGEMENT ET JOUIR D'UNE VALIDITE SUPERIEURE OU EGALE A CELLE DU PASSEPORT ET CE TANT QUE LA SITUATION DU REFUGIE LE JUSTIFIE.

 

ALORS OUI, NOUS AVONS DES AMBITIONS QUI PEUVENT PARAITRE DEMESUREES COMME LA SIGNATURE ET LA RATIFICATION DE LA CONVENTION ET DE SON PROTOCOLE PAR TOUS LES PAYS, OU ENCORE LA CONCLUSION D'ACCORDS BI ET MULTILATERAUX DE FACILITATION DE SA MISE EN OEUVRE INSTAURANT UN REEL PARTAGE DE RESPONSABILITES DES PAYS SIGNATAIRES A L'EGARD DES DROITS DES REFUGIES ET AU PREMIER CHEF LE DROIT A LA MOBILITE.

 

CES OBJECTIFS SEMBLENT UN ATTEIGNABLES ET POURTANT NOUS DEVONS SANS RELACHE ESSAYER DE LES ATTEINDRE. 

 

DANS CE BUT, NOTRE FONDATION TRAVAILLE ACTUELLEMENT A LA CREATION D’UN RESEAU PRO BONO D’AMICI CURIAE

 

CES AMICI CURIAE DEJA EXPERTS OU A FORMER CONTRIBUERONT LA OU ILS SERONT RECRUTES A LA REDUCTION DES DIVERGENCES D’INTERPRETATION DE LA CONVENTION ET A L’HARMONISATION DES PRATIQUES ET POLITIQUES NATIONALES OU REGIONALES. 

 

EN INTERVENANT DEVANT LES COURS SUPREMES, LES AUTORITES GOUVERNEMENTALES EN CHARGE DE METTRE EN ŒUVRE LA LIBERTE DE MOUVEMENT DES REFUGIES, ILS VEILLERONT A LA STRICTE APPLICATION DE L’ARTICLE 28. 

 

EN OUTRE, ILS ET ELLES SERONT IDENTIFIES COMME DES RESSOURCES GRACIEUSES CAPABLES DE : 

  

PORTER LARGEMENT A CONNAISSANCE LES STANDARDS LEGAUX INTERNATIONAUX SUR CES SUJETS 

 

ASSISTER LES REFUGIES ET LES ONG QUI LES SOUTIENNENT AFIN DE FAIRE VALOIR LES DROITS ATTACHES A LA DETENTION DU PASSEPORT 

 

ÉVITER QUE LES ADMINISTRATIONS ABUSENT DES POSSIBILITES DE REDUIRE LA LIBERTE DE MOUVEMENT DANS LE TEMPS ET DANS L’ESPACE, ET NOTAMMENT LA CLAUSE DE RETOUR SI CHERE A ALBERT COHEN. 

 

ILS ET ELLES VEILLERONT A L’EGALITE DE TRAITEMENT ENTRE NATIONAUX ET REFUGIES A CHAQUE FOIS QU’ELLE S’IMPOSERA POUR L’OCTROI DE PASSEPORTS ET VISAS A LECTURE OPTIQUE ET BIOMETRIQUES 

 

ENFIN, ELLES ET ILS POURRONT ETRE SOLLICITES POUR PREPARER ET ACCOMPAGNER LA CONCLUSION D’ACCORDS BI ET MULTILATERAUX VISANT A REDUIRE L’INSECURITE JURIDIQUE DES PREROGATIVES ATTACHEES A LA DETENTION D’UN PASSEPORT. 

 

NOUS LANÇONS ICI MEME UN APPEL A DECLARER VOTRE INTERET A REJOINDRE LES AMICI CURIAE. 

 

QUE VOUS SOYEZ AVOCAT, MAGISTRATE OU FONCTIONNAIRE A LA RETRAITE, UNIVERSITAIRE, JURISTE D’ONG SPECIALISE, CONTACTEZ-NOUS VIA LE FORMULAIRE CONTACT DE CE SITE. NOUS AVONS GRAND BESOIN DE VOUS !

 

D’ICI PEU, NOUS POURRONS VOUS ANNONCER LA MISE EN LIGNE D’UNE APPLICATION QUI VOUS PERMETTRA DE FONCTIONNER EN RESEAU ET DE DISPOSER DE L’INFORMATION JURIDIQUE LA PLUS FIABLE SUR L’ARTICLE 28.

 

VOILA EN QUELQUES MOTS, L’AMBITION QUI NOUS PERMET D’AVANCER SUR LE CHEMIN TRACE PAR NOS AINES. 

 

Max MAMOU

Président

Genève, 13 octobre 2021

3 actions centrales

La promotion de l'oeuvre d'Albert Cohen en tant qu'écrivain et fonctionnaire international pour la défense des droits des réfugiés et apatrides.

____________

La défense et la protection des droits des réfugiés se trouvant sur les territoires de la Suisse et des pays de l'Union Européenne, dans le respect de la Convention de Genève de 1951 relative au le statut des réfugiés et la Convention Européenne des Droits de l'Homme et des Protocoles Additionnels n° 1, 2, 4 et 7.

    ____________

 

L'avènement d'un passeport Cohen conformément à l'Art 28 de la Convention de Genève de 1951, à destination des écrivains oppressés ou censurés par l'Etat de leur pays d'origine.

4 formes de soutien

Pour armer notre action auprès des instances européennes et internationales aux fins d'une reconnaissance d'un passeport universel pour les réfugiés et apatrides menacés dans leur intégrité physique.

Pour le soutien de nos masterclasses scolaires aux fins de renforcer la connaissance des futurs citoyens quant au statut du réfugié en général et du  droit d'asile en particulier.

Pour financer la création d'un fonds pour la constitution d'un lieu de mémoire, de recherche et de refuge à Corfou, dans la maison natale d'Albert Cohen.

Pour le mécénat ou le sponsoring d'un colloque international biannuel